À propos

   Une Mission  

Permettre aux ingénieurs de s'orienter en fonction de l'impact environnemental qu'ils veulent avoir.

Nous sommes nombreux à désirer que notre travail change les choses, rende le monde meilleur. Le but de l'Inparable, c'est justement de rendre cela possible, de donner une voix à ce critère de choix professionnel si important, de mettre l'impact au cœur de l'orientation.

   Une Approche  

Pour accomplir cette mission, nous voulons vous proposer un panorama des grandes problématiques environnementales actuelles, pour vous permettre d'identifier les causes principales et conséquences de chaque problème, les alternatives à court terme et long terme, ce qui bloque la mise en place de ces dernières, et les actions professionnelles que vous pouvez entreprendre ou rejoindre.

Nous vous proposons une approche très macroscopique et top-down, pour vous donner un champ de vision assez large et vous aider à faire le premier pas. Nous vous encourageons ensuite à creuser personnellement les problématiques qui vous ont touché.

   Des Valeurs  

Ingénierie

  • Ce travail s'appuie sur des faits pour fournir un ensemble rigoureux et cohérent.

  • On applique le principe de Pareto : le but n'est pas de se perdre dans les détails mais de donner une vision d'ensemble approximative mais fonctionnelle.

Impact

  • Ce qui compte, c'est que ce travail vous serve. Pour cela, on fait du Lean : on étudie votre besoin et on s'adapte



     

Transparence

  • Vous pouvez remonter aux sources.

  • Quand c'est notre opinion qu'on exprime, on vous le dit.




     

Indépendance

  • On est bénévoles, on sert la planète, et personne ne nous paie pour transmettre un message plutôt qu'un autre.


     

   Un Fondateur  

Après mon parcours à l’École Centrale Paris où j'étudie le Lean manufacturing à l’occasion de ma majeure en Génie Industriel, et le Lean startup au sein de la Filière Centrale Entrepreneur, je cherche à me lancer dans un projet avec un impact environnemental fort. Je rejoins donc en mai 2017 le projet Circulair, qui vise à développer une solution de dessalement d'eau de mer autonome et renouvelable.

 

Dix mois de travail soutenu plus tard, je réalise que le projet entame une longue phase de R&D en échanges thermiques qui s'éloigne aussi bien de mes compétences que de mes centres d'intérêts professionnels. Je prends la dure décision de quitter le projet, toujours dans la logique d'avoir le maximum d'impact.

Zénon VASSELIN

fondateur de L'Inparable

Suite à ce projet, une chose est sûre : je veux travailler pour l'environnement. Problème : je n'y connais à peu près rien, et je n'ai aucune idée des secteurs qui ont le plus d'impact. Après quelques recherches infructueuses, je décide de forger ma connaissance du domaine, et d'agréger le fruit de mes travaux en une synthèse des grandes problématiques environnementales qui puisse être utile aux autres jeunes ingénieurs en train de s'orienter. Je commence donc à interroger des experts et à me documenter plus méthodiquement sur le sujet, pour pouvoir sortir une première version de l'Inparable en juin 2018.

Depuis, l'Inparable s'améliore, et d'autres personnes s'investissent à leur tour, donnant une nouvelle perspective au projet.

Vous avez une mission qui pourrait m'intéresser ?

Vous souhaitez contribuer au projet ?

Contactez-moi sur LinkedIn.

   Beaucoup d'Aide  

Merci Ambroise Idoine pour tes conseils sur le fond, tes retours, et tes travaux sur les architectures possibles du site.

Merci Paul le Texier pour toutes tes recommandations sur le design, la mise en forme et les infographies : je partais de loin.

Merci Arthur Valingot, Vincent Lefoulon et Quentin Plouviez pour votre aide pour la communication, l'UX et la v3.

Merci Florence Vasselin et à Paul Vasselin pour vos corrections méticuleuses.

Merci Valentin Labre pour ton introduction aux problématiques énergies-climat et tes multiples retours.

Merci à Thomas Pichet qui a accepté de nous accorder une interview. Merci à tous ceux qui envoient leurs feedbacks, aux experts qui acceptent d'être interrogés mais souhaitent rester anonymes, aux gens qui se battent pour que cette planète ne se transforme pas en fournaise inhospitalière dans les cent prochaines années.

Merci à vous, lecteur.

 

Il n'est pas encore complètement trop tard.